Comment réussir votre emailing ? ou l’indispensable nécessité de « Personnaliser » ! Conseils…

Ce sujet – déjà répandu – mérite un rappel des « indispensables » afin de ne pas sombrer dans les profondeurs et méandres du dossier spam de vos prospects / clients. Aussi je me propose de vous apporter quelques conseils – à mon sens hyper importants – afin de vous permettre de mieux réussir la personnalisation de vos mailings.

Règle n°1 : Personnaliser l’expéditeur de votre mail.
Finit les expéditeurs du type « no-reply to » ! Vous devez montrer à la personne qui recevra votre mail que vous n’êtes pas une machine mais bel et bien un être humain avec qui elle pourrait parler en « face-à-face ».

emailing_personnalisation_expediteurJe vous conseille donc de personnaliser au maximum cet expéditeur suivant les situations. Par exemple si vous vendez des fleurs, pourquoi ne pas mettre « David, votre fleuriste » ou encore « Laurence de FleurBidule« .

Il peut aussi être de bon ton de prendre en compte le moment dans l’année où vous envoyez le mail. Reprenons notre exemple du fleuriste. Au printemps vous pouvez mettre « Le printemps chez FleurBidule« , au moment des fêtes de Noël vous pouvez choisir « Le Noël de FleurBidule » ou encore « Santa-Claus, votre conseiller« , etc…

Vous l’aurez compris, la personnalisation de l’expéditeur est donc aussi importante que l’objet du mail et doit permettre de « lier » l’expéditeur au destinataire dans une relation de confiance.

Si vous avez la possibilité de personnaliser le « reply-to » il est important de garder le même « nom » que l’expéditeur afin de ne pas induire de « distorsion » dans l’esprit du lecteur. Toutes les solutions d’envoi de mails propose cette personnalisation. Si vous envoyez des mails à partir de votre propre boîte mail, il faudra alors aller « fouiller » dans les paramètres de cette dernière afin de bien personnaliser l’expéditeur et le « reply-to ».

Règle n°2 : Personnaliser l’objet de votre mail.
Tout le monde le sait : il faut que l’objet donne envie d’ouvrir votre mail. Oui, mais comment réussir cela sans tomber dans les travers des mots clés ou de slogans banals ?emailing_personnalisation_objet

La plupart des outils d’envoi de mails vous proposent d’inclure des « champs » qui se trouvent dans votre base de données. Les champs les plus courants sont « le prénom » et « le nom »… Mais pas que ! En effet si votre base de données est bien renseignée (ce qui est plus que conseillé) vous pouvez par exemple utiliser le champ « ville d’habitation » ou encore « âge » ou bien même « profession ». Bien entendu cela dépend de chaque base de données.

Dans notre précédent exemple qu’est-ce-que cela pourrait donner ?
>> « Mylène, venez nous rencontrer lors de votre prochaine visite à Bordeaux »
>> « Vous êtes dentiste. Offrez des fleurs à votre salle d’attente ! »
>> « 23 % de remise sur les roses rouges. Votre âge c’est votre réduction » (l’âge étant ici 23 bien entendu)
Etc… Grâce à cette personnalisation vous pourrez donc encore plus entrer dans une relation de confiance avec le destinataire.

Depuis quelques temps, vous pouvez voir dans certains « objet » des petits dessins. Ce sont des « windings ». Ils peuvent être intégrés à l’objet du mail uniquement si vous précisez sur votre plateforme d’envoi d’emailing qu’il faut envoyer le message avec un encodage « Unicode ». N’abusez pas de ces petites « icônes » et utilisez les à bon escient (un avion si vous êtes un voyagiste par exemple).

Règle n°3 : Personnaliser le contenu de votre mail.
Un bon mail doit obligatoirement comporter les éléments suivants : un pre-header, le contenu, un bouton (ou un mot, une phrase) call-to-click, un footer. Vous pouvez devez personnaliser chacun de ces éléments !emailing_personnalisation_contenu

>> Le pre-header c’est cette petite phrase qui s’affiche en premier dans le mail. Souvent elle se trouve en « pré-vue » lorsque vous recevez un mail (après l’expéditeur) avant même de l’avoir ouvert. Combien de fois avez-vous pu lire « FleurBidule » / « Promo x » / « Si vous ne pouvez pas lire ce mail… » ? Le pre-header c’est la dernière petite phrase. Je suis certain que vous commencez à voir l’intérêt de personnaliser ce pre-header. Oui ! Vous aurez plus d’ouverture de mail si vous personnalisez cette phrase. Le plus simple est donc de mettre une phrase qui va « compléter » votre objet avant le sempiternel « si vous ne pouvez pas … ».

Ainsi avec notre exemple vous pourriez rajouter au tout début de votre mail la phrase suivante : « Notre magasin est ouvert tous les jours de 10h00 à 20h00 sans interruption« .
Ce qui donnerait donc pour les destinataires :
Expéditeur : « David, votre fleuriste »
Objet : « Mylène, venez nous rencontrez lors de votre prochaine visite à Bordeaux »
Pre-header : « Notre magasin est ouvert tous les jours de 10h00 à 20h00 sans interruption »

>> Le contenu lui aussi doit être personnalisé pour répondre au mieux aux attentes potentielles des lecteurs ou pour les faire « se sentir uniques« . Il faudra de nouveau utiliser les champs de votre base de données afin d’adapter votre discours au « client ». N’hésitez donc pas à reprendre les champs « prénom », « nom », « ville », « âge », « intérêt »…Bref tout ce qui vous semble utile pour « donner l’impression » que le mail reçu par le destinataire est un mail qui a été créé pour lui et uniquement pour lui.

>> Le bouton (ou la phrase) « Call-to-click » doit aussi être personnalisé si vous le pouvez. Dans le cas d’une image par exemple, n’hésitez pas à reprendre les couleurs de votre charte graphique ou du produit que vous mettez en avant (dans notre exemple le rouge par exemple pour les roses). Cela paraît peu de chose mais cette cohérence à tous les « étages » de votre mail vous permettra d’être identifié comme un « vendeur » de confiance.

>> Le footer enfin est le dernier élément du mail que verra le destinataire. C’est donc la dernière occasion que vous avez de le rassurer sur la qualité de vos produits ou services. Une fois encore vous pouvez jouer la carte de la personnalisation à ce niveau là. Par exemple rappeler le prix du bouquet de roses, le système de paiement sécurisé, votre adresse postale et un lien menant directement sur le compte personnel du destinataire (s’il en a déjà créé un bien entendu). Vous pouvez aussi personnaliser cet élément avec des liens vers les derniers produits que le client a consultés, avec les fêtes du jour (dans le cas de notre fleuriste), etc… Bref essayez d’apporter une réponse à des besoins potentiels que pourraient avoir les destinataires (si cela n’a pas été traité auparavant bien entendu). Une dernière chose, n’oubliez pas le lien de désabonnement surtout.

Règle n°4: Traiter les retours de mail.
Vous avez des réponses suite à votre emailing ? N’attendez pas pour répondre ! Vous avez en gros 48h00 ouvrées pour apporter une réponse qui doit elle aussi être la plus personnalisée possible. Cette réponse vous permettra de rentrer dans un processus de commerçant/client qui a toutes ses chances d’aboutir à une vente 😉emailing_personnalisation_reponse

Pensez aussi à vérifier que votre mail sera facilement lu sur les smartphones et autres iphones. En effet plus de 50 % des emails sont ouverts sur ces petits (parfois grands) outils du quotidien. Donc si votre mail n’est pas adapté, vous perdrez énormément. La plupart des plateformes d’envoi de mails permettent de créer des mails « responsive design » (qui s’adaptent à la taille de l’écran) ou tout du moins de tester le rendu de vos mails sur un mobile. Bon mailing !

@ lire aussi : 
- Comment entretenir sa base de données emailing ?
- 4 conseils pour une bonne newsletter
- 6 règles d’or pour fidéliser ses clients / prospects
Publicités

8 réflexions sur “Comment réussir votre emailing ? ou l’indispensable nécessité de « Personnaliser » ! Conseils…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s